Quatre grands transporteurs américains font l'objet d'un recours collectif après avoir vendu des données de localisation de clients

La collecte avec autorisation de données de localisation à partir des smartphones des clients est une chose, mais les quatre grands opérateurs américains ont été de plus en plus critiqués au cours de la vente à des tiers. AT & T, Sprint, Verizon et T-Mobile ont tous publié des déclarations dans le style “Nous sommes désolés, vos données sont importantes pour nous”, mais des poursuites judiciaires sont en cours.

Selon Motherboard, des recours collectifs distincts mais pratiquement identiques ont été intentés contre chaque transporteur. Les actions menées par les quatre fournisseurs de réseau couvrent pas moins de 300 millions de clients. Un montant non spécifié de dommages-intérêts est demandé dans chaque action en justice déposée par la société de protection des consommateurs Z LAW.

La loi fédérale oblige les entreprises de télécommunication à protéger les “informations de réseau appartenant au client” de leurs utilisateurs, et les données de localisation collectées par les appareils sur leurs réseaux sont incluses dans cette définition. Le fait que chaque transporteur ait ou non enfreint cette loi déterminera l'issue de ce qui pourrait être des affaires décisives.

Tags

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close