Libéré pour Pixel 1 et 2]Android Q n'est pas encore sorti, mais il est déjà enraciné

Le développeur de Magisk, John Wu, a toujours su implanter les nouveaux téléphones et les versions d'Android presque aussitôt qu'ils ont atterri, mais il a dépassé ses propres normes déjà élevées. Android Q n'existe peut-être que pour les consommateurs, des versions buggées, divulguées et en fuite, circulant entre les forums, mais Wu les a déjà ancrées.

La nouvelle est fournie gracieusement par une annonce du développeur lui-même sur Gazouillement, avec une image sur écran divisé démontrant la preuve: Magisk s'exécutant sur un appareil signalant Android Android Q.

Curieusement, la version de Magisk et de Magisk Manager illustrée dans la capture d'écran est la version actuelle de Canary. Soit Wu ne devait modifier que la méthode d’installation, il ne modifiait pas les numéros de build lorsqu’il effectuait les modifications requises, ou la méthode d’installation actuelle et les versions de app / Magisk fonctionnaient sous Q sans modification.

Quel que soit le mécanisme utilisé, Wu conserve sa réputation d’être l’un des développeurs les plus prolifiques de la communauté de l’enracinement, renforçant ainsi le défi implicite qu’il a lancé contre Google. l'année dernière.

Leave a Reply

Your e-mail address will not be published. Required fields are marked *

Close
Close